Le kyste du foie

Le kyste du foie est une forme d’excroissance se développant dans la muqueuse du foie. Dans certains cas, il peut être vide. Mais il peut également contenir du liquide tel que du sang ou du pus. Sa forme est unique et lisse et son aspect est généralement bosselé lorsque plusieurs kystes s’assemblent pour former une masse. Quant à son diamètre, cela peut aller jusqu’à 20 centimètres.

 

Les origines du kyste du foie

D’une part, le kyste peut apparaitre fortuitement. Dans ce cas, il s’agit d’un simple kyste biliaire. Mais lorsqu’il est d’origine infectieuse, il peut s’agir d’un abcès causé par un microbe. Par ailleurs, cela peut provenir d’une source parasitaire telle que l’abcès amibien ou encore le kyste hydatique. S’il est encore de petite taille, le kyste du foie ne provoque pas généralement des symptômes. Cela peut toutefois être détecté via une échographie abdominale. Mais quand il grossit jusqu’à près de 20 centimètres de diamètre, il prend de plus en plus de place et peut faire mal. Plus concrètement, l’infection implique la souffrance des cellules hépatiques et affecte leur fonction. Cela peut également entrainer la compression des voies biliaires et provoquer ainsi la rétention biliaire. Dans des cas rares, le kyste du foie peut même devenir énorme et comprimer le poumon gauche. Des toux et douleurs thoraciques peuvent à ce moment se ressentir. S’il arrive à bloquer l’abdomen de la personne, des spasmes douloureux ainsi que des troubles du transit pourraient se manifester.

 

Quand faut-il consulter un spécialiste médical ?

Vous avez une douleur permanente sous vos côtes à droite et qu’elle irradie dans votre dos et votre l’épaule droite ? Vous avez une sensation de pesanteur au niveau de votre ventre, des nausées ou des vomissements ? Vous constatez un ictère, des selles décolorées ou encore des urines foncées ? Il faut dans ce cas vous rendre en urgence chez un spécialiste. D’autres symptômes peuvent apparaître en cas de kyste du foie. Il y a entre autres l’association des frissons et d’une fièvre. Votre état général peut également s’altérer et cela s’accompagne d’une perte d’appétit, d’une fatigue et d’un amaigrissement. Cependant, le plus important c’est la forte douleur localisée au niveau de la région abdominale du malade ou bien dans la partie supérieure droite de son abdomen. Sachez que ces malaises peuvent même apparaitre dans votre épaule et dans votre dos. Son intensité est toutefois variable, allant de l’inconfort à la douleur (kyste énorme).

Le traitement du kyste du foie

Dans des cas simples, il n’y a pas grand-chose à faire parce qu’il est encore tout petit. D’autant plus qu’il ne pose aucun problème comme la compression, l’infection ou la souffrance hépatique. Il est toutefois conseillé de le surveiller périodiquement à l’échographie. Lorsque le kyste devient gros, il faut l’enlever (kystectomie). L’infection microbienne peut être traitée par une antibiothérapie intensive et via une mise à plat (ponction du contenu). Enfin, la résection chirurgicale faite au niveau de la partie saillante du kyste s’avère également une excellente alternative en cas de kystes compliqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: